Sep 03 2012

Facebook souhaite réduire a 1% les fausses mentions J’aime sur le réseau social.
Elles proviennent généralement des faux comptes, des logiciels malveillants et autres techniques qui ne respectent pas les conditions de Facebook.

Facebook chasse les mentions j’aime

Le réseau social Facebook de Mark Zuckerberg annonce vendredi 31 août 2012, la chasse aux mentions j’aime suspectes.
C’est une chasse qui permet de lutter contre les faux comptes.
Cela concerne aussi les comptes qui trompent le réseau social en attribuant un j’aime a un autre compte du même propriétaire.
Bientôt Facebook fera la chasse aux mentions qui viennent des personnes réellement intéressées.
La mention j’aime permet de soutenir les pages du réseau social Facebook.
Facebook supprimera les mentions J’aime qui auraient été gagnées par des moyens qui ne respectent pas la politique du service.
Pour cela, Facebook dit avoir amélioré les efforts des serveurs pour arriver a supprimer les J’aimes venant des faux comptes ou tromperies.

Les fausses mentions J’aime

La mention J’aime permet aux marques de produire des contenus pertinents. Elle permet aussi de connaître le nombre de fans d’une page Facebook.
Le réseau social Facebook basé en Californie souhaite réduire a 1% les mentions J’aime suspectes.
Il faut savoir que certains logiciels malveillants permettent d’obtenir des mentions J’aime.
Généralement, ce sont les sites qui proposent des packs de mentions J’aime qui utilisent les logiciels automatisés.
Ça ne sert pratiquement a rien d’obtenir autant de j’aimes de faux comptes, puisque l’auteur du compte qui aura payé ne sera plus si le contenu est intéressant ou pas.

Related news


About Author