Oct 28 2013

Les hashtags sont bien connus. Présents sur des réseaux sociaux tels que Twitter, Tumblr, Instagram ou Google+, ils font partie du quotidien de tous les utilisateurs actifs.

L’anatomie d’un bon hashtag

Tout d’abord, on ne crée pas un hashtag sur un sujet s’il y en a déjà un en usage sur la twitosphère. S’il y a absence de mot-clic ou si l’on veut amener la discussion sur un thème plus pointu, on peut en créer un. Un mot-clic peut se rattacher à un événement précis, une nouvelle qui émerge, une tendance, etc. Rappelez-vous de ces 5 points pour demeurer sur la bonne voie et augmenter vos chances de réussir votre campagne sur Twitter.

  • Utilisez la majuscule à bon escient

Séparez chaque mot d’un hashtag avec une majuscule. Ainsi, vous aurez de meilleures chances d’éviter la confusion chez les utilisateurs. Par exemple, #nowtahtchersdead a fait peur aux admirateurs de Cher. Ces derniers croyaient que la chanteuse était décédée. Ils ont lu « now that Cher’s dead » alors que l’intention était de partir une conversation sur la nouvelle du décès de l’ancienne première ministre britannique : « now Thatcher’s dead ». L’utilisation de majuscules aux bonnes places aurait évité toute confusion possible. #NowTatchersDead.

Tweet Hashtag #nowtatchersdead

  • Soyez précis

Assurez-vous que le sujet de votre mot-clic soit clair. Le mot-clic doit relier précisément au thème sur lequel on s’exprime. Dans cet exemple, #taste_is n’était pas suffisamment précis. Vu dans un tweet, sans contexte, on ne peut deviner qu’il s’agit de Budweiser, de Black Crown ou même de bière. Un simple ajout de la mention Bud (#Bud_Taste) ou BC (#BC_taste) aurait ajouté de la précision au hashtag.

Budweiser Black crown Hashtag #Taste_it

  • Faites simple

Il n’y a rien de plus étrange qu’ un mot clic trop long. Plus c’est long, plus c’est confus. Auriez-vous vraiment envie de suivre une conversation sur #CeQuiArriveQuandTuVasAuSalonDuLivreDeMégantic?

  • Évitez de créer un Bashtags

N’ouvrez pas la porte trop grande à vos détracteurs. McDonald’s l’a fait et a rapidement appris de ses erreurs. #McDStories était un hashtag dédié aux souvenirs heureux. L’affaire a tourné au vinaigre lorsque les histoires d’horreur se sont multipliées autour de ce mot-clic. En évitant les questions trop vagues et en orientant votre hashtag de manière à obtenir un résultat plus précis, vous éviterez les bashtags. Avec McDHappyMemories, Mc Donald’s aurait probablement pu éviter plusieurs tweets négatifs.

Tweet hashtag McDStories

 

  • Évitez l’actualité tragique

Un peu de tact, s’il vous plaît. Évitez de mettre à profit l’actualité tragique comme l’a fait Celeb Boutique qui a fait la promotion de l’#Aurora_dress après la tuerie du cinéma.

Bref, soyez clair, simple, précis et anticipez les risques reliés à un #hashtag mal conçu.

Source : capital-image.com/blogue

Related news


About Author