Mar 05 2014

Le pourcentage de requêtes non transmises par les moteurs de recherche et les navigateurs aux sites web augmente de mois en mois et dépasse les 80% en France en janvier 2014…

En septembre dernier, une étude de la société At Internet indiquait que le pourcentage de requêtes en (not provided) atteignait 73% en France. Rappelons les chiffres précédents pour l’Hexagone : 20,1% en juillet 2012, 41,1% en juillet 2013. Une progression fulgurante donc, dûe au chiffrement par Google de ses SERP.

La courbe continue, hélas, de grimper, toujours selon la même société, avec 81,2% de telles requêtes en janvier 2014.

Pour les autres pays, les moyennes sont, toujours en janvier 2014, de : 77,2% aux Etats-Unis et 70,9% en Allemagne.

Rappelons que cette stratégie de chiffrage de ses pages de résultats par Google, sous couvert de « meilleure sécurisation des données privées », n’a pour but (semi) caché que de vendre plus de publicités Adwords (pour lesquelles, bizarrement, aucun chiffrement n’est effectué). Bref, une manoeuvre mercantile qui met à mal de nombresues stratégies web-marketing. Do no evil, comme disait l’autre il y a bien longtemps de cela…

Au niveau des navigateurs, la situation est également grave : « 92,3% de requêtes Google (sont) indéterminées depuis le navigateur Google Chrome, 91,5% depuis Firefox et 89,7% depuis Internet Explorer en moyenne pour un site web en France. »

not provided franceSource de l’image : At Internet
not provided franceSource de l’image : At Internet

not provided france

Source : abondance.com

Source de l’image : At Internet

Related news


About Author