Mar 20 2013

L’agence GBFL vous conseille cet article.

« Qui l’eut cru ? Les blogs influencent plus les consommateurs dans leurs achats que les réseaux sociaux ! Ce constat nous vient d’une étude réalisée par TechnoratiMedia qui a publié un rapport sur l’influence digitale en 2013, ensuite reprise dans un article par Social Media Examiner.

L’étude a été réalisée avec l’aide de 6000 influenceurs, 1200 consommateurs et 150 marketeurs de grandes marques. De quoi avoir des résultats fiables et réalistes. Et les chiffres dégagés sont plutôt surprenants. Surtout concernant la perception des consommateurs et celles des marques. La principale information à retenir (même si il y en a plein d’autres tout aussi intéressantes évidemment) c’est que les consommateurs ont tendance à plus se tourner vers les blogs quand ils sont dans une logique d’achat.

En effet, les blogs sont mieux classés en terme de confiance, de popularité et d’influence sur les consommateurs...

Les blogs influencent les décisions des consommateurs

Selon l’étude, les blogs se retrouvent à la troisième position (31%) des services en ligne les plus influents sur la décision d’achat.

Ils se classent logiquement derrière les sites de vente en ligne (56%) et les sites vitrines des marques (34%). Ce qui est plus surprenant en revanche, c’est qu’ils se classent devant Facebook, Twitter et les autres. Les consommateurs considèrent que les blogs sont des sources d’informations particulièrement fiables.

Les raisons qui font que les blogs décrochent la médaille de bronze sont que les blogueurs eux-mêmes sont dans la majeure partie des cas honnêtes et sincères quand ils donnent leur avis sur un produit. Ils ne sont généralement pas là pour vendre un produit mais pour donner leur avis. Toutefois, ne soyons pas naïfs, il arrive que certains blogueurs soient rémunérés pour promouvoir un produit plutôt qu’un autre… mais c’est un autre débat.

Les blogueurs analysent généralement le produit avec objectivité, en précisant les “pour” et les “contre” et pourquoi ils le recommandent ou non à leurs communautés. C’est en cela qu’ils sont crédibles aux yeux des consommateurs. Certains blogueurs ont une réelle influence sur les décisions d’achat. C’est notamment le cas de certains blogs féminins sur les produits de beauté. Les femmes se rendent sur ces espaces pour échanger sur les produits avant d’acheter. Certaines blogueuses sont même partenaires de marques pour des opérations spéciales.

L’influence des petites communautés

54% des consommateurs sont d’accord pour dire que plus la communauté est petite, plus elle a d’influence sur les comportements d’achat. Il est plus facile d’échanger et de partager des informations ou des bons plans. La taille de la communauté fait que vous ne vous sentez pas noyé dans la masse.

Or, de leur côté, les marques ont tendance à vouloir de grosses communautés, ce qui n’est pas forcément favorable à l’impact sur l’utilisateur. Et comme vous le savez, quantité ne veut pas dire qualité.

Elles s’associent ainsi à des influenceurs pour augmenter toujours plus leur notoriété. Mais qu’est-ce qui est mieux ? Avoir une personne avec une grosse communauté qui suit “de loin” ou un blogueur moins connu mais qui a gagné la confiance de sa petite communauté ?

Facebook, toujours n°1 des réseaux sociaux pour les marques

Les marques se rendent en priorité sur Facebook. C’est le cas de 91% d’entre elles contre 85% sur Twitter et 73% sur YouTube.

Les marques dépensent encore peu dans les réseaux sociaux. En effet, seuls 10% de leur budget marketing digital y est consacré. Et vous l’aurez deviné, la majorité de ce budget est consacré à Facebook.

Pour les marques, il faut avant tout être sur Facebook et ne pas louper sa stratégie sur ce réseau social. Ce canal étant celui qui a le plus d’influence sur les consommateurs.

Les marques doivent élaborer une réelle stratégie digitale. Les publicités sur Facebook ne suffisent pas. Il faut engager la conversation, créer de l’engagement et générer du contenu pertinent. En bref, récolter des “J’aime”, des “commentaires” et des “partages”.

Le blog : outil indispensable pour l’influenceur

86% des influenceurs bloguent et 88% écrivent pour eux-mêmes. Un tiers des influenceurs admettent bloguer depuis plus de 5 ans. 52% d’entre eux gèrent de 2 à 5 blogs et 43% un seul.


 

Nous l’avons vu, c’est par la confiance que naît l’influence. Les consommateurs recherchent des blogueurs de confiance pour avoir leur avis sur les produits.

Pour devenir influent, il faut avant tout être source d’informations fiables dans votre domaine. Vous devez produire du contenu attrayant sur votre blog et le diffuser ensuite sur les réseaux sociaux. Au fil du temps, les gens auront tendance à aller directement vers vous pour trouver des ressources ou des retours spécifiques.

Les indicateurs suivis par les influenceurs

Pour 52% des influenceurs, la meilleure mesure de succès de leur activité est le nombre de pages vues sur leur blog.

En revanche du côté des marques, on analyse le succès par rapport à l’augmentation d’activités sur Facebook, Twitter et des sites internet.

Mais l’influence c’est quoi exactement ?

Si les influenceurs et les marques n’ont pas la même approche sur les mesures de succès ou sur la taille de la communauté, c’est peut être tout simplement parce-qu’ils n’interprètent pas de la même manière ce qu’est l’influence. Les marques sont à la recherche des “bonnes“ personnes pour leur stratégie social media. Selon elles, les influenceurs sont précieux pour créer du bouche à oreilles, augmenter leur visibilité et amener les consommateurs à acheter leurs produits.

Cette stratégie a déjà fait ses preuves. Par exemple, Nespresso a utilisé l’image de George Clooney pour ses cafetières. Certaines personnes appellent même leur cafetière George. Si, si je vous jure. ^^ Mais évidemment, ça ne marche pas à tous les coups. Rappelez-vous le fiasco de la Coupe du Monde de 2010, Quick avait amèrement regretté d’avoir choisi Nicolas Anelka pour ses pubs. Or, les vrais influenceurs ne sont pas forcément les stars mais ceux sur qui les consommateurs comptent pour avoir des conseils, autrement dit, parfois : un blogueur.

Selon Patricia Redsicker de Social Media Examiner, avoir de nombreux fans ou followers ne donne pas d’influence, mais simplement une audience….

Related news


About Author